• • Nouvelles de la surveillance busards

    La saison de surveillance est bien avancée et c'est l'occasion de remercier tous les bénévoles qui ont participé et participent encore à ces journées de surveillance busards.

    Comme chaque année de nombreux couples ont été localisés et des cases posées. Pour l'instant ce ne sont pas moins de 46 couples de Busards Saint-Martin et de 14 couples de Busards cendrés qui ont été comptabilisés.

    Quant au couple de Busard des roseaux du Gâtinais, il n'a pas niché sur son lieu habituel.

    Les fortes chaleurs de ces derniers jours ont fait mûrir très rapidement les céréales et les moissons sont déjà bien avancées.

    Nous avons pu également grâce à Étienne de Chevêche 77 rééditer notre expérience de contrôle des nids grâce au drone. Lorsqu'il a été utilisé, cela a permis aux surveillants de vérifier le nombre de poussins et leur âge sans aller au nid.

    Les bonnes et mauvaises nouvelles se succèdent au gré des semaines : des jeunes volants sont notés mais des nichées sont détruites avant que nous puissions intervenir et un empoisonnement de 5 poussins d'un même nid de Busards Saint-Martin est à déplorer. Les cadavres ont été prélevés et l'Office de la Chasse et de la Faune Sauvage s'est saisie de l'affaire.

    Merci encore à tous les bénévoles qui s'investissent une nouvelle fois ce week-end sous la canicule, à Chevêche 77 et à Pauline notre jeune et très efficace stagiaire.

    Photos de haut en bas :

    Joël et le drone localisant un nid © Gérard Foy

    Nid contrôlé par un drone © Étienne Bréhier

    Pauline et Dany prêts à intervenir © Jaime Crespo

    « • La migration postnuptiale sur le col d'Organbidexka• Burn out aviaire aux Aiguamolls »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :